mardi, 24 janvier 2012

CAP : Les subventions à la Mairie de Paris

304300690.jpgLe Carrefour des Associations Parisiennes (CAP) vous invite au « Mercredi du CAP » le 15 février de 18h  à 20h pour une conférence sur « Les subventions à la Mairie de Paris ». Elle sera animée par Hamou BOUAKKAZ, Adjoint au Maire de Paris, chargé de la démocratie locale et de la vie associative, qui expliquera avec ses invités la procédure des subventions pour les activités associatives.

Chaque année, la collectivité parisienne permet d'apporter un soutien financier à des activités d'intérêt général et y consacre presque 200 000 000 €.


Quels sont les règles et conditions pour bénéficier d’une subvention ? Comment distinguer les différents types de subventions? Les montants des subventions attribués sont très variables. Qui décide son attribution ? Toute association qui demande une subvention doit obligatoirement être référencée dans SIMPA. Comment la demander et quel est le processus administratif ?

Inscriptions obligatoires dans la limite des places disponibles.

Pour plus d'informations : 01.55.78.29.47 ou ceven@paris.fr

18:26 Publié dans Evénements solidaires | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : subvention, association, conférence, intérêt général, paris |

jeudi, 02 décembre 2010

Les Rencontres du Carrefour des Associations Parisiennes

Le 8 décembre, de 18h à 20h,

lors de la rencontre du carrefour des associations parisiennes (CAP)

 

l'équipe Solidaires du monde présentera l'utilité d'un blog dans les projets de solidarité.


Le CAP est une structure de soutien à la vie associative à Paris, en relation avec de nombreuses associations de solidarité nationaleLogo du CAP ou internationale. Véritable centre parisien de développement de la vie associative, elle organise depuis septembre des temps forts où des spécialistes prennent la parole et mènent des réflexions sur les l'actualité et les thématiques liées à la solidarité. Vous y  trouverez réponses à toutes vos questions portant sur l'organisation, la comptabilité ou le financement d'une association. et vous recevrez les formations les plus adaptées sur la création, l'animation ou le développement de votre association. Ce centre de ressources enrichi est animé par une équipe compétente au service des associations parisiennes.

 

Le 8 décembre, l'AFD présentera ses outils web, dont entre autre la plateforme Solidaires du monde ! Aussi des membres de l'AFD et de l'équipe Solidaires du monde seront ravis de vous accueillir et d'illustrer l'importance et l'utilité d'un blog dans la tennue des projets de solidarité.

Pour préparer votre venue à cette formation, nous vous invitons à remplir ce questionnaire, aussi au cours de cette présentation nous souhaitons mettre en valeur vos témoignages !


Pour cela, pourriez-vous nous envoyer un témoignage écrit, audio ou vidéo sur votre expérience de blogueur, en nous expliquant :

  • Qu'est ce que le blog apporte à votre association ou vos projets ?
  • En quoi la communication sur vos actions change-t-elle votre façon de travailler ?


Vous pouvez adresser votre témoignage à contact@solidairesdumonde.org


Entrée libre et gratuite, pré-inscriptions sur ceven@paris.fr
Venez nombreux !

 


Carrefour des Associations Parisiennes :
Ancienne Gare de Reuilly - 181, avenue Daumesnil - 75012 Paris

Métro : Daumesnil (lignes 6 et 8) ou Dugommier (ligne 6)
Du lundi au jeudi de 10h à 13h et de 14h à 18h et le vendredi de 14h à 17h

Accueil Informations : tel : 01 55 78 29 30 - mail : cap.info@paris.fr
Formations : tel : 01 55 78 29 40 - mail : cform@paris.fr

lundi, 04 octobre 2010

Les CrisisCamp : l'avénement du bénévolat 2.0

Les technologies de communication en réseau et les outils numériques permettent à ceux qui le souhaitent de coproduire des outils d'information de manière spontanée, aidant ainsi les organisations engagées sur le terrain à la suite de crises majeures.

Une réflexion sur cette nouvelle forme de bénévolat a été menée à Paris à la Cantine, lors de CrisisCamp, réunions de refléxions sur l'apport d'internet dans les situations d'urgence. L'occasion de rencontrer des acteurs qui souhaitent s'appuyer et participer à ce phénomène.

Qu'est ce qu'un CrisisCamp ?

Le mot est né du rapprochement entre la notion de barcamp, une réunion de blogueurs, et le mot crise. Mais alors qu'est ce qu'un barcamp ?

barcamp-definition-conference.jpg
Slide 3 de la présentation Social Innovation Barcamp
également organisé à la Cantine, en juin 2010


Un peu d'histoire des temps présents

public-solution-crowdsourcing.jpg
Les CrisisCamp sont nés spontanément suite à des catastrophes naturelles (Ouragan Katrina aux USA et tremblement de terre en Haiti). D'abord nord américain, le mouvement s'est développé dans de nombreux pays, réunissant spécialistes des NTIC et personnes de bonne volonté, autour du partage de données en temps de crise.

A chaque fois, l'objectif de ces CrisisCamp est de mobiliser les savoir faire autour de l'informatique et des technologies de communication en réseau (cartogaphie, traduction, communication, mise en relation) pour aider ceux qui en ont besoin.


Exemples de productions issues des CrisisCamp

Par exemple, suite à la catastrophe en Haiti, une communauté de 700 personnes a mis 8 jours pour
cartographier Port au Prince avec l'outil Open Street Map. Permettant aux opérationnels sur le terrain de disposer d'une carte mise à jour suite au tremblement de terre.

Un autre exemple, le développement d'une application qui permet aux personnels sur le terrain de disposer d'un dictionnaire anglais/créole sur leur mobile.

Les CrisisCamp, et le relai qu’ils apportent à ceux qui agissent sur le terrain, permettent plus d’efficacité dans l’action. Mais ils nécessitent aussi d’être coordonnés et synchronisés avec les besoins du terrain. D’où l’importance de plateformes comme Ushahidi qui connectent et communiquent les besoins à ceux qui peuvent y répondre. Autant de nouvelles pratiques qui entrainent une certaine reconfiguration de l’organisation des différents acteurs impliqués.

Des DiscussionCamp


Pour batir des communautés sans attendre l'avénement des crises, les CrisisCamp organisent régulièrement des discussions entre des porteurs de projets et ceux qui souhaitent en savoir plus sur l'utilisation des NTIC en situation d'urgence. Au coeur de l'organisation de tout cela, il y a le mouvement des
CrisisCommons créé par deux américains : Heather Blanchard and Noel Dickover. Ils avaient tous les deux fait le déplacement pour le second CrisisCamp organisé à Paris, à la Cantine, le vendredi 1er octobre.

Ce que ce mouvement traduit


Tout cela fournit un exemple éloquent de la capacité des réseaux de communication à faciliter la réunion et l'organisation de communautés partageant un intérêt et une volonté de mettre leurs compétences au service des autres quand une urgence se manifeste.

Et plus important peut être, le mouvement des CrisisCamp traduit l'avénement d'une nouvelle forme de bénévolat sur lequel les organisations internationales peuvent s'appuyer. En effet, la réponse à une situation d'urgence dépend de l'efficacité des communications et des ressources disponibles. Il y a les ressources sur place, les bases arrières des organisations, il y aura maintenant ces bénévoles branchés sur leur ordinateurs prêt à donner leurs temps et leur savoir pour rendre service et appuyer les organisations sur le terrain.

Un premier CrisisCamp avait eu lieu à Paris en avril 2010 la cantine. Voici la vidéo que Dilara et Benoit en ont tiré.


Et pour en savoir plus vous pouvez également écouter cette émission de l'Atelier des médias de RFI dédiée à ce premier événement : les Crisis Camps et l'apport des Nouvelles Technologies aux situations de crise.

Episode 2


Le 2ème CrisisCamp Paris s'est tenu le 1er octobre en
présence de cartographes, d'éditeurs de médias en ligne, de membres d'ONG, de consultants en communication, d'enseignants chercheurs, d'étudiants, de webreporters et de développeurs.

Vous pouvez consulter la note détaillant les projets présentés pendant cette rencontre (Solidar'IT, Ushahidi et le maptivism, Open Street Map, Missing et le logiciel Sygmah).

 

jeudi, 10 juin 2010

Solidaires du monde au Salon des Solidarités !

Solidaires du monde était présent au stand 105 lors de la 3e saison du Salon des Solidarités, organisé par le collectif Asah et Humanis, le 4, 5 et 6 juin dernier.

Près de 164 acteurs de la solidarité se sont rencontrés, ont échangé et partagés avec les visiteurs leurs connaissances, leurs expertises, leurs savoir-faires et leurs méthodes. Autours de pôles thématiques, les quelques 15 000 visiteurs et exposants ont pu jongler de stands en conférences, en débâtant sous l'arbre à Palabres, jouer aux épreuves du village des OMD, ou encore découvrir les produits du marché équitable...

 

Cérémonie d'ouverture, un panel varié de représentants :

A 14h, la cérémonie d'ouverture est lancée par les co-présidents du salon, Jean-Marc Semoulin, Président d'Asah et Kamran Yekrangi, Directeur d'Humanis et Monique Bertholon, sa fondatrice Salon_des_solidarit%C3%A9s_semoulin_et_bertholon.JPG(photo ci-contre).

Puis, le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, via Georges Serre, Directeur général adjoint de la Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats, ancien ambassadeur au Cameroun et en RDC a rappelé l'implication du ministère, qu'illustre par ailleurs  a mutation de l'Association Française des Volontaires du Progrès, créée par le Général De Gaulle, Opérateur du ministère des Affaires étrangères depuis 2006, en nouvel organisme : France Volontaires, présidé par Jacques Godfrain, ancien Ministre de la Coopération.

Catherine Bonnaud, renchérit sur l'importance de mutualiser les cultures, les identités, les histoires et les expériences. Responsable de la Division des Partenariats avec les ONG à l'AFD, elle précise que tout le monde est acteur, y compris l'AFD, dont l'implication va bien au-delà de son rôle de bailleur, comme c'est le cas pour Haïti ou la problématique climatique  :« Le Salon des Solidarité est tout d'abord pour tous l'occasion de se rapprocher, de se comprendre, de découvrir l'action de la France et d'échanger les bonnes pratiques ».

Jean-Noel Baléo, Directeur International de la Région Ile de France, pour Jean-Paul Huchon, Président de la Région Ile de France a tenu à soutenir l'évènement, au même titre que Pierre Shapira, Adjoint au Maire de la Ville de Paris Chargé des relations internationales et de la francophonie, s'exprimant au nom de ouverture_Simone Houlbert2.JPGBertrand Delanoë. Il rappelle les engagements de la capitale, on dénombre ainsi une trentaine de projets de coopération, le budget le plus conséquent étant celui en faveur de la lutte contre le Sida en Afrique avec 2,5 millions investis dans la cause.

Enfin, pour conclure en beauté, Annick Lacroix a décrit le parcours de Simone Houlbert (en photo ci-contre), fondatrice de la Fondation Essor Ecuador, avant que celle-ci hérite du « Coup de cœur solidaire 2010 » et soit décorée de l'Ordre du Mérite par François Danel, Directeur Général d'Action Contre la Faim.

 

Les temps forts du salon :

Les conférences ont enrichi le débat, vous retrouverez ici le compte-rendu de la discussion « Microprojet : s'informer,P1000378.JPG s'organiser ». Mais surtout, le salon a permis de mettre sur le devant de la scène les OMD, quasi inconnus en France, grâce à la rencontre « OMD : quelles perspectives à l'heure du bilan ? » suivi du film « 8 ». Le petit plus est évidemment le village des OMD (photo ci-contre). Entre jeux, P1000350.JPGexpositions ludiques et tests de connaissances, les objectifs de 2015, commencent enfin à trouver une place dans la problématique solidaire des français.

La nouveauté de cette édition a été sans contexte l'illustration de l'émergence du web 2.0 inside. En effet, environ 7 700 visiteurs uniques ont surfé sur le site Internet, notamment grâce à la page Salon en Live et un compte Twitter des plus actifs. La présence de la nouvelle Radio Solidaire comme partenaire est aussi une innovation intéressante. On peut noter également la volonté de créer des débats sous l'arbre à Palabres (photo ci-contre), pour signer des autographes ou encore de s'y donner rendez-vous. Les deux petites déceptions se tournent vers le lieu d'éveil pour les enfants, trop peu optimisé et les temps de recrutement un peu flottants...

 

Une fin de salon au rythme de prix :

Pour clôturer, Philippe Kaltenbach, vice-président du Conseil Régional d'Ile de France, chargé des affaires internationales et européennes, a tenu à rassurer sur les rumeurs d'une baisse des subventions dans le domaine de la solidarité, en conséquence de la crise. Cette somme s'élève toujours à 8 millions d'euros par an et est divisée en 5 :P1000458.JPG

- la dizaine d'accords de coopération (Mauritanie, Mali, Madagascar, Afrique du Sud, Vietnam...)

- les budgets de Post-Urgences, comme à Haïti (2004 et 2010) ou au Chlili (2010)

- les fonds de soutien allant de 5 000 à 10 000 €

- les chantiers de solidarité

- les actions en Ile de France, comme le Salon des Solidarités, la Semaine de la Solidarité, les Assises de la Coopération par exemple.

Enfin, il a désigné le lauréat du Prix de l'action solidaire 2010 enfonction des critères suivants : le lien avec les OMD, la la pérennité, la capacité de réalisation, les impacts et bénéfices, l'implication des acteurs, la défense des Droits de l'Homme. C'est l'association Compter sur Demain, également partenaire de Simone Houlbert en Equateur, qui a récolté le prix et une aide de 5 000 €.

Puis, Patrice Chevallier, administrateur civil HC au MAEE a rappelé son soutien au salon et s'est réjoui de la capacité de mobilisation et de la professionnalisation du secteur. Il le considère P1000476.JPGcomme un exemple à ce qui devient de plus en plus indispensable : la citoyenneté autours des grands enjeux, notamment des OMD.

Enfin, Cécile Vilnet, de la Guilde a remis les Dotations des Solidarités Nord-Sud et 3 000 € à 5 lauréats, parmi les 15 retenus sur les 73 reçus. Soutenues par le MAEE, l'AFD, et par des partenaires privés, les bourses varient entre 1 500 à 7 500 €, et sont destinées à soutenir des microprojets associatifs de solidarité internationale, ayant un projet de moins de 65 000 €.

Un bel envoi avant de se retrouver pour la 4e édition en juin 2011 !

pour aller plus loin.jpg

 

Toutes les photos officielles du Salon des Solidarités 2010 ici

Les Dotations des Solidarités Nord-Sud : pour bénéficier de la session d'automne, vous avez jusqu'au 30 septembre 2010 pour postuler, rdv sur le site pour toutes les informations nécessaires.

Entre fous-rire, rencontres, et post-it, retrouvez les moments forts de Solidaires du monde ici (à venir) !!

souspourallerplusloin.jpg

16:19 Publié dans Evénements solidaires | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 2010, asah, humanis, paris, salon des solidarités |

vendredi, 25 septembre 2009

Journée mondiale du refus de la misère - 17 octobre 2009

Journee_misere.JPGLe 17 octobre prochain aura lieu la 23ème Journée mondiale du refus de la misère. Elle s’inscrit cette année autour du 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant, qui a pour objectif de reconnaître et de protéger les droits des enfants dans le monde.

Il ne faut en effet pas oublier que la misère est une violation des droits de l’enfant et donc de la famille. Ainsi, cet événement sera, pour les enfants et leurs familles, une belle occasion de réfléchir ensemble sur la pauvreté et les moyens de la combattre. Des manifestations auront lieu partout dans le monde et dans de nombreux quartiers de France. Seront proposés des jeux, des pique-niques citoyens, des débats, des expositions…

logo_ATD.JPGCette journée permettra aussi aux participants de saisir le sens de l’appel lancé par Joseph Wresinski, fondateur du Mouvement ATD Quart Monde, le 17 octobre 1987 au Trocadéro. Un appel qui invite, aujourd’hui encore, tous les défenseurs des droits de l’homme à s’unir au quotidien pour éradiquer la misère.
 
Plus que jamais, nous avons besoin de l’AFD pour faire entendre la voix des plus démunis, rassembler tous ceux qui veulent agir pour les droits de l’homme et ainsi faire de ce rassemblement une belle rencontre solidaire.

Retrouvez tous les évènements de cette journée sur le site www.17oct.org

Téléchargez le dossier de presse

Journee_misere-chiffres.JPG

17:52 Publié dans Evénements solidaires | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : journée, misère, mobilisation, paris |